Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 14 janvier 2011

La Révolution Africaine est commencée - une révolution 2.0 pour Fabrice Epelboin - Il faut un projet libéral-égalitariste pour la Tunisie, pour l'Afrique, pour la France, pour le Monde entier

sous le texte ReadWriteWeb de Fabrice Epelboin,  Tunisie 2.0 : bootstrapping Ecrit le 14 janvier 2011 par Fabrice Epelboin
je poste un commentaire


  1. Yanick Toutain Votre commentaire est en attente de modération.
     
  2. Bravo Fabrice pour ce paragraphe
    Ce qu’il se passe sous nos yeux et – pour beaucoup – sur nos écrans, pourrait bien être la première révolution 2.0. Un mouvement local soutenu par un mouvement global, ces millions d’internautes de toutes nationalités et de tout pays, qui non seulement regardent – comme au temps de Ceaucescu -mais participent. Du simple Retweet à l’organisation d’opérations de grande ampleur, en passant, bien sûr, par l’opération OpTunisia des Anonymous, la révolution Tunisienne a pris, sur internet, une dimension mondiale.
    Les Tunisiens portent aujourd’hui sur leurs épaules bien plus que leur destin, à l’heure où en France les premières lois de surveillance et de censure de l’internet viennent d’être votées, ils montrent (et ouvrent) au monde tout entier, une autre voie.
    Dès que les Tunisiens font TOMBER le socialo-fasciste Zine el-Abidine Ben Ali c’est la REVOLUTION AFRICAINE QUI COMMENCE.
    Mais c’est aussi un processus interrompu en 1965 qui redémarre.
    Le coup d’Etat de Boumédiène en Algérie avait volé à Ben Bella son statut de leader de l’Algérie révolutionnaire.
    La révolution tunisienne qui est sur le point de commencer sera la première révolution depuis la révolution algérienne.
    La parenthèse inachevée de Thomas Sankara ou quelques tentatives de libération par des « coup d’Etat anticolonialistes » n’ont pas eu les caractèristiues de cette grande révolution populaire.
    Si, parmi les blogueurs, les hackers, les programmeurs, les pisseurs de lignes, le concepteurs, si parmi les Innovants, parmi ceux qui sont la STRATE SOCIALE qui a fait l’histoire humaine, si parmi les chanteurs, les musiciens, les auteurs, mais aussi parmi les découvreurs scientifiques, la perspective de 1000 EUROS POUR TOUS LES TERRIENS est comprise comme le seul et unique PROJET susceptible d’empêcher le FLICAGE GENERALISE que RECLAMENT LES INNOVANTS CORROMPUS pour récupérer leur prétendue « productivité inventive ».
    Notre projet est le paiement des DROITS D’AUTEURS ANCESTRAUX.
    C’est à dire de rémunérer – à égalité – tous les Terriens pour les innovations faites par leurs ancêtres.
    Un des enjeux majeurs – en dehors de la question fondamentale de l’organisation par la délégation générale révocable – c’est la question du PARTAGE du revenu consommable. QUI va récupérer, parmi les manifestants de l’avenue Bourguiba aujourd’hui – PLUS que 500 dinars par mois et QUI devra se contenter de moins.
    Ce débat est déjà commencé sur Internet.
    J’avais 43 amis facebook en décembre. Les plus de 200 actuels sont quasiment tous des patriotes africains et des alliés égalitaristes décidés à partager la PRODUCTIVITE ANCESTRALE sans aller MANGER dans l’assiette du voisin…. sans agir comme un MALADE ATTEINT DE PATHOLOGIE CONSUMERISTE.
    http://revolisationactu.blogspot.com/2010/02/pathologie-consumeriste-principale.html
    Les grands malades en France qui – pour 200 euros par semaine – allaient traiter en demi-esclaves nos cousins de Tunisie ont intérêt à guérir ! Des demi-esclaves payés 150 euros par mois !
    Ces Français, atteint de pathologie consumériste aggravée et esclavagiste ont intérêt à guérir !
    VITE !
    Nos cousins en révolution en Tunisie aujourd’hui, au Maghreb et en Afrique du centre demain nous y aiderons !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire