Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 18 janvier 2011

Tunisie Il faut 300 000 délégués de base, une pyramide de délégués et un gouvernement de 19 délégués nationaux (tous révocables à tout moment par leur 24 délégateurs) Un commentaire sur Nawaat il y a trois jours

Je n'avais pas reproduit ce texte déposé le 15 en commentaire sur le site Nawaat.
Il met l'accent sur l'urgence de désigner 300 000 délégués de base, 12 000 délégués de conseils, 480 délégués-députés et donc un GOUVERNEMENT PROVISOIRE REVOCABLE A TOUT MOMENT !
Tout autre solution n'est qu'un MANOEUVRE des ESCLAVAGISTES de la Terre du Nord.
Il ne faut ni élections, ni constution Benaliste, ni Constituante.

Yanick Toutain says:
Beacoup de choses fort justes (la déchéance de nationalité empêche de pouvoir faire extrader et juger)
MAIS
ce paragraphe
=========
Les gouverneurs doivent rester a leurs postes jusqu’aux prochaines élections législatives et présidentielles qui doivent se tenir le plus tôt possible, mais dans un delai maximum de 6 mois.
===========
contient 3 erreurs :
1° Il faut disloquer TOUT l’APPAREIL JURIDIQUE, ECONOMIQUE, REPRESSIF du socialo-fascisme Ben Alisme.
2° Il faut en FINIR avec les ELECTIONS. Depuis la Commune de Paris – noyée dans le sang – la bourgeoisie a tenté de TUER le principe de REVOCABILITE.
Les élections sont incompatibles avec le contrôle des élus. La bourgeoisie veut un système avec DELAI non révocable pour pouvoir CORROMPRE.
3° IL NE FAUT AUCUN DELAI pour AFFIRMER LA VOLONTE POPULAIRE
Il faut donc que les Tunisiens de plus de 14 ans se GROUPENT LIBREMENT par groupes de 25 ayant des options provisoirement identiques et désignent un DELEGUE REVOCABLE.
Ce délégué est un délégué de base.
25 délégués de base se choisissent et désignent un délégué de conseil (qui représente 625 personnes en étant contrôlés par ses 25 délégués de base)
25 délégués de conseil ===> un delégué député (15 000 délégateurs)
25 délégués députés ===>> un délégué national.
C’est ce que j’écrivais hier avant la chute
endredi 14 janvier 2011
A Tunis, c’est la révolution africaine qui commence, c’est la révolution mondiale anti-capitaliste, IL FAUT D’URGENCE LA DELEGATION GENERALE REVOCABLE
Le dictateur socialo-fasciste Ben Ali va peut-être balayé d’ici ce soir – vendredi 14 janvier 2011. Si ce n’est pas le cas, ce sera dans les jours qui viennent.
La seule question, le seule critère c’est l’ORGANISATION par la BASE.
Ils sont des dizaines de milliers face au leader socialo-fasciste de l’Internationale Socialiste. Ils sont des dizaines de milliers face à un pouvoir sur le point de se DISLOQUER !
(…)
Il faut d’urgence 300 000 délégués de base ! Il faut que 7,5 millions de Tunisiens de plus de 14 ans se groupent par 25 pour désigner le meilleur d’entre eux.
IL FAUT 12 000 DÉLÉGUÉS DE CONSEIL révocables à tout moment (chacun représentant 625 Tunisiens)
IL FAUT que ces délégués de conseil, par 25, désignent 480 DÉLÉGUÉS-députés.(chaque délégué-député représente 15000 délégateurs de base et peut être révoqué à tout moment par ses 24 délégués de conseil.)
IL FAUT UN GOUVERNEMENT PROVISOIRE RÉVOCABLE !!!
IL FAUT UN GOUVERNEMENT DE 19 DELEGUES NATIONAUX !
Ce sont 25 délégués députés qui peuvent désigner un délégué national révocable à tout moment. Chaque délégué national représente donc 390 000 Tunisiens.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire