Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 19 avril 2018

Comment IFOP-Fiducial Paris-Match Sud Radio CNEWS truquent l’annonce d’un sondage catastrophique pour Macron !

Par Yanick Toutain

REVACTU
19/4/2018


Ils sont 42,8 millions de Français à avoir un avis négatif sur la situation à l’hôpital après un an de politique Macron dont 19,8 millions un avis très négatif

Ils sont 38,6 millions de Français à avoir un avis négatif sur le pouvoir d’achat après un an de politique Macron dont 17,7 millions un avis très négatif
Ils sont 38,1 millions de Français à avoir un avis négatif sur la réforme des retraites après un an de politique Macron dont 18,8 millions un avis très négatif



Toute la présentation du sondage IFOP va donc viser à camoufler ce bilan catastrophique.
En commençant par truquer la présentation de ce tableau.
Mettre en première colonne les positifs et en premières lignes les domaines dont les Français se contrefichent et pour lesquels ils vont répéter (sans quasiment rien y connaître) ce que Pernaut et la clique leur auront fait croire : « Les relations avec l’Union Européenne », « L’image de la France à l’étranger », « La croissance et l’attractivité de la France »
Ce sont les TROIS SEULS DOMAINES où le bilan Macron obtient plus que 50 % d’approbation !
Tout le reste est une catastrophe !


En ce 19 avril, jour de manifestation, la colère est énorme en France !
L'occupation de Sciences Po est un phénomène qui prouve que le sommet de la proto-formoisie ressent bien plus ce qui se passe dans le pays que les irresponsables qui dirigent en préparant une contre-révolution #PlanJPMorgan #NATOcoup
La colère est gigantesque !
Bien plus grande que ce que font croire ces pseudo-journalistes aux ordres !
Mais quand un sondage prouve cette colère, tout est fait pour en truquer la présentation !

Page 18 du PDF de l’IFOP, on trouve les véritables résultats du sondage bilan de Macron.
De véritables résultats catastrophiques et qui permettent de comprendre en quoi Macron et Édouard Philippe sont sur le point de devoir affronter une véritable révolution humanocrate :

Ils sont 82 % de Français à avoir un avis négatif sur la situation à l’hôpital après un an de politique Macron dont 38 % un avis très négatif
Ils sont 74 % de Français à avoir un avis négatif sur le pouvoir d’achat après un an de politique Macron dont 34 % un avis très négatif
Ils sont 73 % de Français à avoir un avis négatif sur la réforme des retraites après un an de politique Macron dont 36 % un avis très négatif
Ils sont 71 % de Français à avoir un avis négatif sur la maîtrise de l’immigration après un an de politique Macron dont 32 % un avis très négatif
Ils sont 70 % de Français à avoir un avis négatif sur les inégalités entre les territoires après un an de politique Macron dont 26 % un avis très négatif
Ils sont 67 % de Français à avoir un avis négatif sur la fiscalité après un an de politique Macron dont 32 % un avis très négatif
Ils sont 63 % de Français à avoir un avis négatif sur la justice après un an de politique Macron dont 23 % un avis très négatif
Ils sont 59 % de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre l’insécurité après un an de politique Macron dont 22 % un avis très négatif
Ils sont 57 % de Français à avoir un avis négatif sur l’environnement et le réchauffement climatique après un an de politique Macron dont 19 % un avis très négatif
Ils sont 56 % de Français à avoir un avis négatif sur la dette publique et les déficits après un an de politique Macron dont 21 % un avis très négatif
Ils sont 55 % de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre le chômage après un an de politique Macron dont 21 % un avis très négatif
Ils sont 54 % de Français à avoir un avis négatif sur la défense de la laïcité après un an de politique Macron dont 22 % un avis très négatif
Ils sont 54 % de Français à avoir un avis négatif sur l’éducation et la formation après un an de politique Macron dont 21 % un avis très négatif
Ils sont 50 % de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre le terrorisme après un an de politique Macron dont 20 % un avis très négatif

Toute la présentation du sondage IFOP va donc viser à camoufler ce bilan catastrophique.
En commençant par truquer la présentation de ce tableau.

Mettre en première colonne les positifs et en premières lignes les domaines dont les Français se contrefichent et pour lesquels ils vont répéter (sans quasiment rien y connaître) ce que Pernaut et la clique leur auront fait croire : « Les relations avec l’Union Européenne », « L’image de la France à l’étranger », « La croissance et l’attractivité de la France »
Ce sont les TROIS SEULS DOMAINES où le bilan Macron obtient plus que 50 % d’approbation !
Tout le reste est une catastrophe !

Ce qui est frappant, c’est l’écart entre la perception globale de l’action du gouvernement (totalement négative) et la capacité des sondeurs à obtenir – de façon totalement contradictoire et absurde – des résultats supérieurs à 50 % pour les annonces gouvernementales.
Cela illustre la capacité hypnotique des JT de TF1 et A2 – ayant le pouvoir de faire approuver par le public ces mesures (ou l’annonce de ces mesures) – et l’écart entre ce phénomène d’hypnose et la colère immense du même public lorsqu’il s’agit d’émettre un avis global sur le résultat concret de ces annonces – et donc incluant le vécu personnel des hypnotisés. Là ce n’est plus la même chanson !
Faire approuver à 66 %
« Le projet de réforme du Baccalauréat prévoyant notamment la prise en compte du contrôle continu et la réduction du nombre d’épreuves »
… à un public qui pense du mal  - majoritairement à 54 % du bilan Macron pour l’éducation - est du grand art de la part de IFOP
Ils sont 54 % de Français à avoir un avis négatif sur l’éducation et la formation après un an de politique Macron dont 21 % un avis très négatif
Rien d’étonnant donc à ce que, dans les jours qui viennent, si les étudiants ne laissent pas les Zoubatov de Collomb venir pourrir le mouvement, ils vont obtenir 80 % d’opinion favorable du public !
Il suffira que 26 % des adultes (parmi 39%) ayant une opinion « plutôt positive » de l’action de Macron depuis un an en matière d’éducation et de formation changent d’avis pour qu’ils ne soient plus

Mais l’imposture du putsch Macron – petit pantin des banques mis au pouvoir par les capitalistes pour mettre en œuvre le coup d’État de l’OTAN- apparaît encore plus grande quand on compare ses bulletins de votes avec la colère numérisée des Français : Macron a obtenu 8 656 346 voix  au 1° tour des présidentielles, 20 743 128 au 2° tour, puis 7 323 496 au 1° tour des législatives puis 8 927 212 au 2° tour.... pour un nombre total d'adultes supérieur à 52 MILLIONS !




Des résultats archi minoritaires par rapport à la colère des Français
Ils sont 42,8 millions de Français à avoir un avis négatif sur la situation à l’hôpital après un an de politique Macron dont 19,8 millions un avis très négatif
Ils sont 38,6 millions de Français à avoir un avis négatif sur le pouvoir d’achat après un an de politique Macron dont 17,7 millions un avis très négatif
Ils sont 38,1 millions de Français à avoir un avis négatif sur la réforme des retraites après un an de politique Macron dont 18,8 millions un avis très négatif
Ils sont 37,0 millions de Français à avoir un avis négatif sur la maîtrise de l’immigration après un an de politique Macron dont 16,7 millions un avis très négatif
Ils sont 36,5 millions de Français à avoir un avis négatif sur les inégalités entre les territoires après un an de politique Macron dont 13,6 millions un avis très négatif
Ils sont 35,0 millions de Français à avoir un avis négatif sur la fiscalité après un an de politique Macron dont 16,7 millions un avis très négatif
Ils sont 32,9 millions de Français à avoir un avis négatif sur la justice après un an de politique Macron dont 12,0 millions un avis très négatif
Ils sont 30,8 millions de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre l’insécurité après un an de politique Macron dont 11,5 millions un avis très négatif
Ils sont 29,7 millions de Français à avoir un avis négatif sur l’environnement et le réchauffement climatique après un an de politique Macron dont 9,9 millions un avis très négatif
Ils sont 29,2 millions de Français à avoir un avis négatif sur la dette publique et les déficits après un an de politique Macron dont 11,0 millions un avis très négatif
Ils sont 28,7 millions de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre le chômage après un an de politique Macron dont 11,0 millions un avis très négatif
Ils sont 28,2 millions de Français à avoir un avis négatif sur la défense de la laïcité après un an de politique Macron dont 11,5 millions un avis très négatif
Ils sont 28,2 millions de Français à avoir un avis négatif sur l’éducation et la formation après un an de politique Macron dont 11,0 millions un avis très négatif
Ils sont 26,1 millions de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre le terrorisme après un an de politique Macron dont 10,4 millions un avis très négatif