Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 4 mai 2011

Complot fasciste de l'esclavoisie : « En football, on ne peut pas faire de quota avec 30% d'une race et 30% d'une autre » Laurent Blanc est un raciste pourri. Tous les néo-nazis de la DTN DEGAGENT !

un article commencé le 2/5
et achevé le 4/5/2011
par Yanick Toutain

L'esclavoisie poursuit son complot ! La partie de la bourgeoisie qui a mis l'Afrique en esclavage a posé de nouveaux jalons. Elle a réussi à infiltrer les sommets du football français. La notion de « race », de « quota » est totalement banalisée.
Ces pourris qui veulent instaurer un régime néo-nazi en France, ces pourris qui ont organisé le coup d'Etat en Côte d'Ivoire pour imposer leur petit Adolf Ouattara affichent ouvertement leur racisme puant.
C'est le vendredi 29 avril que le raciste Laurent Blanc affichait sans vergogne les mêmes stupides croyances hitlériennes que Noël Mamère : l'existence de races parmi les humains.
C'est le journal l'équipe qui rapporte les propos
citation : Vendredi 29 avril 2011 (en conférence de presse à Bordeaux) « Vous pensez sérieusement qu'un DTN pourrait présenter un dossier avec des quotas quant au nombre de Maghrébins et de Noir ? »
« En football, on ne peut pas faire de quota avec 30% d'une race et 30% d'une autre. Ce sport est fait de diversité ».
Le crétin raciste avait son nez de Pinocchio nazi qui grandissait à vue d'oeil ! Il était en train de mentir effrontément quant aux débats qui s'étaient déroulés le 8 novembre avec les autres pourris de la Direction Technique Nationale.
Il n'y avait qu'un seul être humain parmi les barbares qui étaient présents : celui qui appuya sur le bouton « enregistrement » de son Iphone pour immortaliser l'abjection raciste de ces pourris qui dirigent le football français. [on sait depuis que le seul avoir sauver son honneur s'appelle Mohamed Belkacemi]
Erick Monbaerts : « … On limite le nombre de gamins pouvant changer de nationalité ? Oui ? Non ? »
Il s'agit bel et bien de quota. Laurent Blanc est donc un raciste menteur !
Mais le verbatim de Médiapart rapporté par l'Equipe enchaine par :
Laurent Blanc « Moi, j'y suis tout à fait favorable ».
Blanc est donc un raciste menteur doublé d'un hypocrite !
Il n'a pas entendu parler de quota …. mais s'est prononcé en … leur faveur.
Quand il parlait de « 30 % d'une race et 30 % d'une autre » dans sa conférence de Bordeaux, il SAVAIT qu'il mentait.
Mais pire encore.... en utilisant – à Bordeaux – le mot « race », il nous indique ce à quoi il pensait au moment où il parlait de quota !
LE 8 NOVEMBRE, C'EST BEL ET BIEN
DE QUOTA NEO-NAZIS
EN FONCTION DE LA « RACE »
QUE PRECONISAIT LE
CRETIN LAURENT BLANC !

Ceux qui, comme Noël Mamère nous parlent de « race noire » et des « blancs » en tant que « race » peuvent raconter tout le baratin qu'ils veulent par la suite, leur prétendue « tolérance », leur prétendue attachement à la « diversité »... ils ne sont que des néo-nazis !
Mais ce qui suit ne sont plus des citations, ce sont les mots de Noël Mamère  !
"A cette fin, tous les inculpés de race noire en cours de jugement étaient amenés dans une pièce et pesés…" p. 130
"Louis Truesdale, un Noir condamné à mort pour le meurtre d'une femme blanche..;" p. 131
"Le jury qui l'a condamné était composé de onze Blancs et une Noire" p. 132
"Un autre Noir, Thomas Nevius, a été reconnu coupable de meurtre et condamné à mort en 1982. La victime était une personne de race  blanche. Le jury était entièrement composé des Blancs …"
p. 132
La prochaine fois - si cela arrivait - qu'on verra José Bové s'afficher avec le raciste Mamère, on comprendra la raison de son acceptation de la mission Royal !
Pour les enfant du 21°siècle rappelons, qu'en 2007, cela fait plus de 30 ans que
l'on a les preuves absolues, les preuves génétiques que les humains sont une seule et unique famille, qu'on a les preuves qu'Adam et Ève ont vraiment existé et que l'humain qui a inventé cette notion de "grands parents de l'humanité" est un (une) des premiers scientifiques de l'histoire humaine.
Rappelons aux enfants du 21° siècle qu'il existait encore, en 2007, de pauvres imbéciles dans le genre de ce Noël Mamère pour croire à l'existence de "races" humaines différentes. Les pires d'entre eux, tels ce crétin de Noël Mamère poussaient même la bêtise jusqu'à s'imaginer que c'était la couleur qui faisait ces différences de "race".
Les enfants du 21° siècle savent naturellement que deux races animales différentes peuvent encore procréer ensemble, mais en ayant des descendants stériles : ainsi le cheval et l'âne procréent un mulet stérile.
Les enfants du 21° siècle savent que les enfants nés d'un père Eskimo et d'une mère Africaine ne sont absolument pas stériles (sauf dans le crâne malade de cet imbécile de
Mamère) Rappelons aux enfants du 21° siècle que le parti politique de l'imbécile crétin Mamère a participé au gouvernement de Lionel Jospin de 1997 à 2002, gouvernement maintenant l'occupation coloniale de l'Afrique.
Rappelons, enfin, aux enfants du 21° siècle, que c'est en 2007 qu'est parue la chanson "Nous sommes tous des roses" (à la suite d'un constat fait en 2005 pour colorier les peaux des Bizouba et des Bizoudia, les cousins des Bizouk et des Bivanne.)
C'est depuis cette époque que les Humains ont commencé à cesser de parler de
peaux "noirs", ce qui était une ânerie : le noir est l'absence de photons et donc l'absence de couleurs.
extrait de mardi 14 décembre 2010 "Noël Mamère est un raciste (un texte - de Monsyte - de juin 2007 par Yanick Toutain)"


Quand Laurent Blanc parle de « race », ce dont il parle, il le dit dans son autre citation.
En confrontant les deux paragraphes de ses propos, on comprend que le crétin CROIT qu'il existe une « race noire », il croit qu'il existe une « race maghrebine ».
On remarquera le vieux fonds de commerce des nazis traditionaux de l'armée française et de leurs corps supplétifs : en Afrique, au nord c'est une « race » du Maghreb et en Afrique du centre, ce n'est même plus le lieu géographique qui détermine la race et son appellation, c'est uniquement la prétendue couleur de la peau : la « race noire » du raciste Noël Mamère.
Le raciste Laurent Blanc continuait par :
« … ce qui se passe dans le football actuellement, ça me dérange beaucoup. A mon avis, il faut essayer de l'éradiquer. »
Le choix du vocabulaire, après que le crétin nous ait avoué son racisme « 30 % d'une race » le 29 avril, est tout à fait significatif !
"IL FAUT ESSAYER DE L'ERADIQUER !"
vocabulaire fasciste de Laurent Blanc
L'éradication fasciste en 1942, c'étaient les camps de la mort de Hitler, l'éradication fasciste en 1957, en Algérie, c'étaient les massacres commis par les légionnaires nazis – y compris d'anciens des jeunesses hitlériennes selon le témoignage d'un demi-repenti légionnaire dont les parents polonais juifs avaient été gazés par les camarades de ses camarades de combat.
L' éradication fasciste ce sont les massacres fascistes de Pierre Mesmer au Cameroun, mais aussi l'éradication fasciste de la France à fric en 1947 à Madagascar !
L'éradication fasciste ce sont les massacres commis par les tortionnaires argentins dans les années 79-80.
Le terme « éradication » est tout à fait significatif du personnage.
LAURENT BLANC EST UN SUPPLETIF
DE L'ARMEE FASCISTE ESCLAVOISE française.
J'avais déjà dénoncé le véritable rôle de l'équipe de France de football : une ANNEXE IDEOLOGIQUE DE L'ARMEE FRANCAISE dans un article que les fascistes du site « AGORAVOX » avait censuré.

Citation extraite de Football : Le texte sur l'équipe de France que Agoravox avait censuré en novembre 2009 : "Tricheur, truqueur, menteur, sans honneur : le footballeur français sarkozyste" par Yanick Toutain

+++UNE SIMPLE PROPAGANDE DE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS
L’équipe de France n’est pas un groupe d’aimables – et honnêtes – praticiens du sport. Elle est un gang de mercenaires qui – au quotidien - vont se vendre au plus offrant et qui – répondant à l’appel – viennent combattre sous le drapeau du crime de la France à fric. Une classe sociale, une « égérie-oisie » qui se vend aux publicitaires les plus offrants. Pour nous laver le cerveau.
La « Marseillaise », le chant du massacre contre les Africains est aussi le chant de la « victoire » footballistique.
Ce « sport » est une simple officine de propagande en faveur du chauvinisme. Les crétins qui défilent pour la « victoire française » sont les descendants lointains des imbéciles chauvins qui hurlaient « A Berlin ! » en Aout 1914. Et l’équipe de France est un corps de supplétifs de l’armée française.
Chaque victoire, chaque point marqué par les sportifs de la France à fric est un mort supplémentaire commis par « nos » Troupes d’Occupation qui sera passé sous silence.
Le brouillard de guerre de la propagande sportive permet d’accumuler les victimes de la barbarie française impérialiste en les maintenant dans le silence, dans l’oubli.
JEUX OLYMPIQUES 1936 -2008
Hitléro-fascisme et Stalino-capitalisme
Les bourgeoisies mondiales qu’elles soient étasunienne, chinoise ou allemande aiment le sport. Elles aiment cet opium du peuple. Pour deux humains honnêtes aux jeux olympiques de Mexico, en 1968,- Tommie Smith[1] et John Carlos - des milliers, des dizaines de milliers de crétins arrivistes en short sont allés participer à la foire aux marionnettes, ont donné leur caution à la barbarie. Barbarie hitlérienne en 1936, barbarie stalino-capitaliste en 2008. Les nazis récupéraient les corps des victimes de la Shoah pour son appareil industriel, Hu Jintao assassine les condamnés à mort de sa « justice » à date et à heure prévue afin de vendre aux riches étrangers de morceaux du corps des Chinois victimes de cette barbarie. Une justice certes rapide et dont la rapidité fut encensée par Ségolène Royal. Un modèle de justice pour tous les barbares de la France à fric.
Les intérêts commerciaux de Bernard Arnault et de l’ « assa-Chine » des exploiteurs furent vaillamment défendus par Nicolas Sarkozy en 2008.
Le sport, comme le relevèrent Jean-Marie Brohm – traducteur et élève de Wilhelm Reich – et toute l’équipe de feue la revue « Quel Corps ? » est le strict reflet des valeurs économiques du mode de production capitaliste. Une névrose antisexuelle de masse destinée à modeler les corps pour les transformer en machines concurrentielles.
La concurrence – tous les coups sont permis, toutes les mains-Henry sont validées – est une valeur fondamentale de la barbarie bourgeoise.
Quand on voit la façon dont 70 % de beaufs de la radio RMC-BFM approuvaient le raciste Blanc ce matin, quand on voit le haro scandaleux ce matin contre Mohamed Belkacemi de la part de tous les pourris qui sont déjà prêts à un coup d'Etat fasciste et raciste en France, on ne peut qu'être inquiets de l'avancement du projet de l'esclavoisie fasciste en France.
Le coup d'Abidjan n'était que la première étape.
Il faut que l'accusé finisse par se justifier pour que l'on apprenne que TOUS LES POURRIS DU SOMMET DU FOOT CONNAISSAIENT L'EXISTENCE DE L'ENREGISTREMENT !


Quotas dans le foot. Belkacemi : «L'enregistrement était entre les mains de la FFF» Le Parisien
Publié le 04.05.2011, 17h58 | Mise à jour : 21h01

Mohamed Belkacemi est sorti du silence. Le conseiller technique national en charge du football dans les quartiers reconnait qu'il a bien enregistré les propos de la réunion du 8 novembre dernier dont la publication par Mediapart ébranle depuis quelques jours l'ensemble du football français.
 Il nie en revanche l'avoir transmis au site d'information et explique l'avoir confié à un haut dirigeant comme nous le révélions dans la matinée.

« Je ne suis pas une taupe, je n'ai commis aucune faute, je ne me suis pas dénoncé, attaque Belkecemi lors du Grand Forum/Infosport, lisant un papier dans ce qu'il indique être sa seule intervention médiatique. J'ai enregistré la réunion du 8 novembre 2010 pour témoigner en interne des propos inqualifiables que j'avais entendus auparavant. J'ai remis le seul enregistrement qui existe à la FFF le lendemain de la réunion pour confirmer mes propos. Depuis cette date, l'enregistrement est entre les mains de la Fédération Ce qui a été confirmé lors des auditions. Je n'ai jamais remis d'enregistrement à un journaliste. Cette tempête médiatique ne me profite pas. Je n'ai aucun intérêt à une telle publicité, aucun intérêt à un débat public Je m'interroge comme tout le monde,  pour savoir qui avait intérêt à sortir cet enregistrement. Ce n'est pas moi, cherchez ailleurs. Cette affaire me dépasse et me blesse. Je veux simplement faire mon travail. »


Lire la vidéoLire la vidéo




assure ne rien savoir de cet enregistrement

Le président de la Fédération française de football (FFF), Fernand Duchaussoy, a assuré mercredi qu'il n'avait «à aucun moment été informé» des «échanges tenus au cours de la réunion du 8 novembre 2010» à l'origine de l'affaire des quotas avant les révélations de Mediapart.

«Jusqu'à jeudi dernier dans la soirée, je n'ai à aucun moment été informé par Monsieur Belkacemi, Monsieur Prévosto ou par quiconque des échanges tenus au cours de la réunion du 8 novembre 2010, pas plus que de l’existence d’un enregistrement», écrit le président de la FFF dans un communiqué transmis à l'AFP.

«Monsieur Prévosto a porté ces éléments pour la première fois à ma connaissance jeudi dernier, à la suite des révélations du site Mediapart, poursuit-il. Après information des membres du Conseil Fédéral, dès vendredi (dernier), j’ai pris l’initiative de diligenter une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur cette affaire».

Jouanno soutient les dirigeants de la FFF

Interrogée sur l'affaire qui intervient à quelques semaines des élections à la tête de la FFF, Chantal Jouanno assure qu'il n'y a « aucune raison de douter de la sincérité du président de la FFF et de son vice-président».

«Encore une fois, ce qu'il faut savoir c'est comment et pourquoi des événements qui datent de plus de cinq mois sortent aujourd'hui, en contexte pré-électoral», conclut Chantal Jouanno.

LeParisien.fr
LA REVOLUTION PROCEDERA A LA DISSOLUTION DE CE RAMASSIS DE GANGSTERS RACISTES ! A L'INCARCERATION DES PROPAGANDISTES DES THESES DE ADOLF HITLER !
A COMMENCER PAR CE POURRI RACISTE PROTEGE PAR LES SOMMETS SARKOZYSTES QU'EST LE PARTISAN DES QUOTA FASCISTES LAURENT BLANC !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire